Parler porno aux enfants?

Suicide Cw GIF - Find & Share on GIPHY

Dans le média suisse Le Temps, on utilise un événement intéressant survenu la semaine dernière pour parler éducation à la sexualité via la porno: une actrice XXX a dévoilé les messages privés qu’elle recevait via les médias sociaux de la part… de jeunes de 12-13 ans. Sur Twitter, elle interpelle les parents en leur demandant comment ils font l’éducation de leurs enfants, si des garçons aussi jeunes considèrent normal d’aborder une porn star avec des phrases comme «T’es tarpin bonne, mon rêve, c’est de te bouffer la schnek». La réaction? Des insultes de toute part pour lui rappeler qu’après tout, elle est juste une actrice porno qui contribue au problème. Comment parler porno avec les jeunes, titre l’article. À mon avis? Avec ouverture et intelligemment, en ne prenant pas les enfants pour des cons: ils en savent plus qu’on pense…

Le sexe avec des hommes féministes

«Enfin, rappelons que si nous continuons d’entendre sporadiquement que le féminisme castre les hommes et que le mouvement #metoo veut imposer la chasteté générale (aucun de ces deux événements ne s’étant produit, à ma connaissance, mais on peut discuter), il faut dire, et redire, que la misogynie castre des femmes à tour de bras, et pas de manière figurative. Avec 200 millions de femmes excisées dans le monde selon l’Unicef, potentiellement privées à tout jamais de leur potentiel de plaisir, il faut une solide dose de mauvaise foi pour accuser la libération des femmes (qui lutte contre l’excision) de vouloir dynamiter nos samedis soir. Ce sont les porcs qui ruinent le sexe, pas celles qui les balancent.»

La brillante et éloquente chroniqueuse sexe, Maïa Mazaurette, ferme efficacement le clapet de ceux et celles qui croient que le féminisme – et par la bande le mouvement #MeToo –  tue la sexualité. Petite nouvelle pour elles.eux: pas du tout. Un texte à lire et à partager sans gêne.

 Le principe du cumshot

La semaine dernière, Lili Boisvert disait ceci sur Facebook et j’ai trouvé sa prise de parole très pertinente:

Pour entendre le discours de Natalie Portman, c’est ici:

Éducation sexuelle

J’ai découvert cette semaine une série assez chouette sur l’éducation à la sexualité. C’est fait en Suisse et ça s’adresse aux ados et, franchement, c’est très bien fait et drôle!

Un tabou bien solide

IFC GIF - Find & Share on GIPHY

Regretter d’avoir eu des enfants. Est-ce le tabou ultime? Le magazine Macleans se pose la question dans un long article intitulé I regret having Children. Troublante affirmation, puisque nous sommes actuellement dans une société qui fait la promotion à outrance de la maternité. Les blogues de mamans pullulent, les Instagram de familles parfaites déferlent et, de façon générale, l’injonction à devenir mère fait pression sur toutes les femmes, qu’elles en veuillent ou non.  À lire.

Jeux vidéo: un univers misogyne

Great Big Story GIF - Find & Share on GIPHY

Un article paru dans La Presse + cette semaine aborde la question de la violence et du harcèlement vécu par les femmes qui jouent à des jeux vidéos. Dans le texte, on spécifie même que les avatars des joueuses interviewées ont subi des attouchements et du harcèlement sexuel. Ce qui pose une question primordiale sur la sécurité en ligne pour tous, mais particulièrement pour les femmes, et sur la façon dont on devra gérer ce type de comportement problématique qui s’opère sur le web et les médias sociaux. Pour l’instant, je trouve souvent décevantes les façons de faire de ces plateformes (comme Facebook, par exemple) qui permettent de signaler des gestes et propos déplacés, mais qui, trop souvent, ne les considèrent pas assez «graves» pour faire quelque chose. Il faudra pourtant y voir…

Culpabiliser au nom de la santé

Ryan Stiles Middle Finger GIF - Find & Share on GIPHY

Tu peux bien porter tous les poids que tu veux, t’équiper de déguisements de sumos ou empiler les pulls, tu restes un homme au poids normé. Et tu gardes la possibilité d’enlever ton costume et de retrouver ton privilège d’homme mince dans notre société.

Un Youtubeur français, Tibo inShape, a décidé de faire une vidéo où il endosse un «costume de gros» pour sensibiliser au problème de surpoids et d’obésité, comme il le dit si bien (de façon fort irritante, d’ailleurs) en introduction. La blogueuse militante contre la grossophobie, Daria Marx, lui répond de façon très sensible et intelligente.

#MeToo: ce n’est qu’un début…

Women don’t make enough fuss about how much sex can suck for us even when it is, technically, consensual, even when no crime has been committed. We’re socialized out of making a fuss, just as men are socialized into thinking about sex as something they have to bully and pester out of women. Shitty, dehumanizing sex is not normal, and it is not okay — it’s just very, very common. And because it is so common, because it is a chapter in so many of our stories, it is easier to write this sort of thing off as a “bad date.” The story of the bad date, the bad fuck, and the bad marriage is easy and comforting to tell — almost as easy and comfortable as the story of the young woman who goes hysterical and ruins a man’s life over a bad date. What a pity it isn’t quite so simple.

Très long texte à lire chez Longreads (le nom ne ment pas!) qui revient tant sur le #MeToo que sur l’affaire Aziz Ansari, afin d’analyser pourquoi ce mouvement n’est pas une attaque au sexe, mais, au contraire, une volonté d’avoir enfin une réflexion de société sur la culture du viol et sur la façon nocive d’accepter, globalement, la violence sexuelle faite aux femmes.

Cher Aziz Ansari…

Famous Aziz Ansari GIF - Find & Share on GIPHY

Une lettre lue et écrite par Rose-Aimée Automne. T. Morin au comédien, réalisateur et producteur. Si vous n’avez toujours rien lu à ce sujet, voici quelques infos.

Reality check

I think rape culture is so pervasive that men sometimes don’t realize when we’re actively committing assault. […] But I had been socially conditioned to believe that women would want to have sex with me if I could convince them. […] Toxic masculinity praises sexually active men. Sex is conquest, competition, and a measure of self-worth. There is rarely a punishment for pressuring a woman to have sex with us — there is only, we are taught, the reward of sexual pleasure if we succeed.

Dans Vox, une lettre anonyme d’un homme qui, après avoir vu l’affaire Ansari, fait un mea culpa sur une situation passée. Avec le recul, il réalise qu’il a failli commettre un viol et agresser une amie avec qui il souhaitait avoir du sexe, alors qu’elle lui donnait tous les signes qu’elle ne le souhaitait pas. À lire sans faute.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :