Facebook, lieu de «normalité»?

  Réflexions à l’importe-pièce sur un réseau qui me rend perplexe. Et triste. Et seule. Des retrouvailles à n’en plus finir J’ai longtemps résisté à Facebook. La première fois où je m’y suis inscrite, c’était aux tous débuts du réseau, alors qu’il ressemblait plus à une version web des réunions familiales de Claire Lamarche. Je …